DIY ou le Recyclage créatif (1)

DIY ou le Recyclage créatif (1)

Classé dans : DIY | 0

Recyclez !Recycleuse compulsive, j’ai eu envie de partager, dans une série d’articles, tous les DIY (« do it yourself » – fais le toi-même), que j’ai pu trouver et qui m’ont enthousiasmée. C’est plein de créativité, fonctionnalité, esthétique et parfois même poésie.
J’en ai reproduit certains et malgré tous nos efforts, nous n’arrivons toujours pas à recycler totalement les déchets que la vie urbaine inflige.
Rarement inutiles, certaines idées sont accessibles à tous et constituent de vraies activités ludiques à faire avec les enfants. D’autres réjouiront les bricoleurs en herbe, voire confirmés. Dans tous les cas, vous allez découvrir que recyclage n’est pas forcément synonyme  d’inesthétique, bricolé ou « cheap ». Certains détournements d’objets frisent le génie artistique… à vous de juger, moi j’aime !

Je vais commencer cette série avec le « mobilier ». Souvent à base de « bois de palette » matière phare de la construction « zero cost » il ouvre un champs infini de possibilités créatives et fonctionnelles. Solide, facile à exploiter et gratuit, cependant il faut se poser la question du traitement du bois puisque d’origine inconnue.
Les produits chimiques sont interdits depuis 12-2008/2009. (Pour voir le texte du décret, cliquez ici.)
Ainsi les traitements actuels sont soumis à La norme nimp15 Norme traitement palette(norme phytosanitaire regroupant 2 méthodes de traitement : traitement à la chaleur (HT) et fumigation au bromure de méthyle (MB), garantissant l’absence d’organismes xylophages et autres). Les palettes qui ont subi un traitement NIMP15 soit par fumigation au Bromure de méthyle (CH3Br) soit par traitement thermique sont toutes marquées comme suit dans l’illustration.

Le traitement HAUTE TEMPÉRATURE est marqué HT, Le traitement par FUMIGATION est marqué MB.
Il y a cependant beaucoup d’informations contradictoires sur le net à ce sujet mais il en ressort certains points.

  • Les palettes de couleur sont à éviter car bien évidemment traitées et nocives.
  • Les palettes qui ont subi un traitement devraient toujours comporter une marque visible.
  • Si le bois est raboté, la palette a nécessairement fait l’objet de soins particuliers et la chance qu’elle ait subi un traitement, augmente. Préférez donc la palette brute en sapin ou pin, non rabotée. Ces palettes sont considérées comme perdues et souvent brûlées sur les chantiers.
  • L’absence de marquage implique souvent l’absence de traitement.

Démonte paletteDe toutes les façons, il faut être vigilant, surtout si c’est pour un usage combustible.
Pour ce qui est du démontage, youtube recèle un paquet de lien sur les diverses méthodes possibles. Pour ma part, au bout de quelques palettes, un ptit coup de pompe et un ptit coup de google, je me suis offerte THE outil pour moins de 30€, reçu en moins d’une semaine et je ne le regrette pas.

Malheureusement je ne l’ai trouvé qu’en Angleterre. Il suffit de faire une recherche Amazon ou autre avec les mots clés suivants : [Roughneck Demolition and Lifting] ou aller sur le lien suivant http://www.amazon.co.uk/Roughneck-64640-Demolition-And-Lifting/dp/B003CT4D1S/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1362473471&sr=8-1

A présent, je laisse parler les images.

L’album sera mis à jour au fur et à mesure de mes trouvailles.

… à suivre !

NB : Les photographies de cette galerie sont la propriété de leur auteur et ont été trouvées sur divers sites du net. Si vous êtes le propriétaire d’une des photos et en désirez le retrait, veuillez me le faire savoir, merci.

Laissez un commentaire